L’Europe accompagne l’Algérie dans la préservation de son littoral en lui accordant une enveloppe de 34 millions d’euros.

La côte algéroise est polluée par sa forte urbanisation

L’environnement algérien devient une préoccupation majeure pour l’Union Européenne (UE) qui lance un programme de protection en offrant une enveloppe de 34 millions d’euros à l’Algérie.

L’intervention européenne veut insister sur la zone côtière algéroise, qui abrite près de 5 millions d’habitants. L’aide européenne vient se greffer au plan national de protection lancé par l’Algérie qui a développé un « Programme d’aménagement côtier pour la zone côtière algéroise ».

Ce plan prévoit déjà un suivi écologique du littoral, des plans de gestion des aires protégées.  Plusieurs programmes spécifiques de secteurs ont été adoptés, notamment sur la désertification, la gestion des déchets et la protection des zones côtières et marines.

L’aide de l’UE vise donc à renforcer ce dispositif déjà en place en mettant l’accent sur le renforcement des capacités d’analyse et de suivi, sur la transparence financière et la sensibilisation des populations sur la préservation écologique du littoral.

Une zone fragilisée

Le littoral algérien est très fragilisé  par les pollutions côtière et marine, explique la commission européenne. La côte algéroise est celle qui est la plus menacée, ses ressources naturelles telles que la biodiversité, la qualité des eaux, subissent de fortes pressions à cause de nombreux éléments : la densification urbaine, les activités économiques et industrielles ont un impact conséquent sur l’environnement de cette zone.

Il est donc indispensable de se pencher sur des travaux et un suivi concernant la qualité de l’air, la gestion et la qualité des ressources d’eau, la gestion des déchets, la protection de la nature, les pollutions côtière et marine et la désertification.

A retenir

– L’Union Européenne met en place un programme de 34 millions d’euros pour protèger le littoral algérien

– Il complète le  « Programme d’aménagement côtier pour la zone côtière algéroise », lancé par l’Algérie

– Le programme va se concentrer sur la côte algéroise

– Le programme assurera un suivi de la protection environnementale des côtes algériennes ainsi qu’une sensibilisation