Dans la matinée d’hier et dans la majorité des établissements scolaires de la ville d’Alger, les enfants n’avaient toujours pas repris les cours. La grève annoncée comme suspendue par les médias, avait pourtant fait déplacer les enfants en nombre accompagnés de leurs parents croyant que leur calvaire prenait fin. Que Nenni. La plupart des enseignants n’ont pas repris le travail, et les enfants ont encore une fois fait le mur au mépris de leurs parents. L’approche de la fête de l’Aïd serait selon le personnel à l’origine de ces absences . La cacophonie continue dans ce secteur ô combien important.

Kha_louna

Article précédentFRANCE – "Dégage, sale Arabe !"
Article suivantIsabel Pisano : « Arafat, ma passion, a été assassiné ». Interiew