Marché automobile/ Sovac-Algérie esté en justice par le ministère du Commerce

0
Advertisement

Le ministère du Commerce a déposé une plainte contre le représentant du constructeur allemand Volkswagen en Algérie, le groupe Sovac, pour non-respect à la réglementation et des délais de livraison.   

Il semblerait bien que les activités des concessionnaires automobiles soient passées au crible par des autorités déterminées à assainir le secteur. Ainsi, le groupe Sovac-Algérie est l’objet d’une plainte déposée par le ministère du commerce, rapporté le site Alg24, citant des sources au sein du ministère.

Le groupe dirigé par Mourad Oulmi est accusé de «non-respect de la réglementation en vigueur sur les sommes avancées sur commande de véhicule» et de «non-respect des délais de livraison des véhicules».

Notons que le secteur automobile connaît des bouleversements, notamment depuis l’installation du gouvernement Tebboune en mai denier. Il faut croire que l’affaire Tahkout, accusé de faire de l’importation déguisée, a contribué à accentuer la crise d’un secteur déjà très affecté par le recul des recettes des hydrocarbures.

Le dossier, enterré sous l’ère Sellal, a été exhumé par le nouveau gouvernement qui développe une conception de l’industrie automobile totalement différente de celle de prédécesseur. D’ailleurs, les concessionnaires ont récemment, été sommés de rembourser les avantages fiscaux dont ils ont bénéficiés. Après les mesures draconiennes prises par le ministre de l’Industrie, Mahdjoub Bedda, c’est le ministre du Commerce qui s’y met en poursuivant le groupe Sovac en justice. Et cette fois ce n’est pas l’activité montage qui est ciblée.

Massi M.

Article précédentGratuité des plages / Bedoui exaspéré par la non-application de ses directives 
Article suivantAïn Abid (Constantine)/ Un jeune homme de 19 ans égorgé en pleine rue