167 personnes issues des localités d’El-Hamdania et de Si-Mahdjoub, à Médéa, ont été intoxiquées, samedi, après avoir consommé de la pâtisserie avariée au chef-lieu de la wilaya.  

Les pâtisseries en question ont, apparemment, été préparées à base de produits périmés. Les services de contrôle sanitaire ont également constaté des manquements aux consignes d’hygiène, de préparation et de conservation de ces gâteaux. Le commerce incriminé, qui n’est pas à son premier forfait, a fait l’objet d’une mesure de fermeture.

Une importante quantité de pâtisserie a été saisie pour destruction et des prélèvements d’échantillons ont été pratiqués afin de procéder à des analyses. Ces échantillons ont été transmis au laboratoire régional de contrôle de la qualité d’Alger,

Notons que le phénomène des intoxications prend, chaque année, des proportions inquiétantes à l’approche de la période estivale. A titre d’exemple, 5560 cas d’intoxication ont été enregistrés l’année dernière, 78% d’entre eux, ont été enregistrés au niveau des établissements de restauration collective, des fêtes familiales et des repas familiaux, alors que les produits les plus incriminés sont les plats composés de denrées de différentes natures et d’origines animale et végétale (30%), les pâtisseries (12%),  les viandes, les pizzas, les œufs et les produits laitiers.

Massi M. 

Article précédentSalons de coiffure vs accélérateurs de start-up Par Abdou Semmar
Article suivantIDE/ L’Algérie moins attractive que le Maroc