Après une mobilisation qui a duré plusieurs semaines, le journaliste et militant Hassan Bouras a été libéré ce mardi après avoir été condamné aujourd’hui en appel à six mois de prison avec sursis par la cour d’El Bayadh. 

Incarcéré pendant de longues semaines, Hassan Bouras a beaucoup souffert de ses conditions de détention. Il avait souffert de rhumatismes. Plusieurs ONG internationales se sont mobilisées pour réclamer sa libération. « Cet homme est un prisonnier d’opinion », avait dénonçé Amnesty International en décembre dernier. Reporters Sans Frontières avait lancé également une pétition sur internet pour mobiliser l’opinion publique internationale autour de cette cause.

Pour rappel, Hassan Bouras a été harcelé par les tribunaux et déclaré coupable en raison de son interview vidéo, dans laquelle des habitants d’El-Bayadh affirment que de hauts responsables de l’appareil judiciaire et sécuritaire de la ville avaient reçu des pots-de-vin et incarcéré des innocents pour des accusations forgées de toutes pièces.

Article précédentInternet/ Attention aux cartes de rechargement contrefaites!
Article suivantProcès de Khaled Nezzar en Suisse/ Affaire classée!