Mobilisation pour empêcher l’expulsion d’une famille algérienne de France

0
Advertisement

L’expulsion de familles algériennes établie illégalement en France se poursuit en même rythme que la mobilisation des associations de défense des droits des immigrés.

C’est le cas de la famille Garoui. Cette famille d’immigrés algériens est arrivée, en France, à l’été 2011, pour des raisons professionnelles. Les parents scolarisent leurs six enfants, mais n’ont pas obtenu leur titre de séjour. L’avis d’expulsion est arrivé, ils doivent regagner l’Algérie samedi.

Des associations de défense des droits des enfants, ainsi des enseignants et des élèves d’un collège où sont scolarisées Kaouther et Chaïma, deux filles de la famille, se mobilisent pour empêcher l’expulsion des Garoui.

Plusieurs familles d’origine algérienne ont subi ce genre de comportements. C’est le cas, par exemple, des Tidmimt qui ont failli être expulsés, en 2011, de la ville de Lille. La mobilisation des enseignants des enfants du couple et des associations ont maintenu la famille sur place. D’autres familles connaissent le même sort, malgré la scolarisation de leurs enfants.

E. W.

Article précédentL’école, l’Islam et le reste…
Article suivantUne mosquée pour le Bayern Munich grâce à Ribéry