m-lamari BATNA – Un cocktail de chansons-variétés brassant moderne, classique ou encore salsa a été offert au public batni mardi soir lors de la septième soirée de la 31e édition du festival international de Timgad. Sous les applaudissements, le chanteur Hakim Salhi qui a ouvert le bal de cette longue soirée, a subjugué l’audience présente à l’amphithéâtre de l’antique Thamugadi par un bouquet de ces belles chansons. Nombreux étaient les jeunes et moins jeunes à danser sur le rythme de « Sahraoui » et « Zine chaoui » répétées en chœur avec le chanteur qui a conquis le public venu nombreux en cette chaude nuit d’été. La scène sera investie par la suite par le ténor de la chanson algérienne Mohamed Lamari qui, en interprétant « Mon Algérie », « Min nedrat aynik », « Ah ya kalbi », a replongé l’assistance dans l’Algérie d’antan.

Selon APS 29 07 2009

Article précédentUn seizième cas de grippe porcine confirmé en Algérie
Article suivantTaxe sur les véhicules neufs : Sept milliards de dinars dans les caisses de l’Etat