La nuit de samedi ne pouvait être meilleure pour l’équipe de football du Brésil, qui a validé son billet pour le Mondial-2010 en l’emportant largement face à l’éternel rival argentin (3-1) en éliminatoires de la zone Amsud, s’est enthousiasmé dimanche la presse locale.

« Le Brésil vainc l’Argentine et se qualifie à la Coupe du monde », titre le quotidien O Globo dont la « une » est ornée d’une énorme photo de Luis Fabiano célébrant le premier de ses deux buts.

« Et maintenant Don Diego? », lance le Jornal dos sports à l’adresse du sélectionneur argentin Diego Maradona. Le quotidien sportif constate réjoui, que la sélection auriverde « a tamponné son passeport pour l’Afrique du Sud » en battant « facilement » une équipe d’Argentine qui pourrait ne pas participer au prochain Mondial.

De son côté, le journal O Dia titre avec un énorme « Pleure Maradona » et note « qu’il n’a servi à rien que l’Argentine provoque les Brésiliens et organise une messe », avant le début du match.

Pour sa part, le quotidien O Estado de Sao Paulo souligne que le Brésil a mis l’Argentine « à genoux » pendant que sur le bord du terrain, « Maradona n’arrêtait pas de se ronger les ongles ».

« La rencontre entre les deux plus grandes sélections de football a confirmé la supériorité actuelle du quintuple champion du monde brésilien sur le double champion du monde argentin. Le 3-1 a envoyé l’équipe de Dunga au Mondial en Afrique du Sud et a laissé les « hermanos » dans les problèmes », observe O Estado.

« Passeport tamponné » se réjouit le Jornal do Brasil, qui ajoute: « Dunga est sorti vainqueur du duel avec Maradona, a qualifié le Brésil au Mondial sud-africain et a mis l’Argentine en position difficile, à la quatrième place du classement sud-américain ».