Samedi, les Pays-Bas et le Brésil, pays organisateur de la Coupe du Monde 2014, s’affrontent pour la 3è place de la compétition. C’est l’Algérien Djamel Haimoudi qui arbitra la rencontre.

A 43 ans, Djamel Haimoudi connaît la consécration. Dix ans après le début de sa carrière internationale, le seul directeur de jeu algérien retenu pour la Coupe du Monde 2014 a été sélectionné par la FIFA pour arbitrer la « petite » finale, a indiqué jeudi cette organisation internationale du football. C’est la première fois qu’un arbitre africain est choisi par la FIFA pour officier durant le match pour la 3è place de la Coupe du Monde.

Cette rencontre aura lieu samedi à 21 H (heure algérienne) au stade National de Brasilia. Le pays hôte, le Brésil, humilié par l’Allemagne 7 à 1 en demi-finale, tentera de se racheter en gagnant la 3è place de la compétition aux dépends des Pays-Bas, défait aux tirs au but par l’Argentine de Lionel Messi.

Une première en Afrique

Les 22 joueurs seront donc partagés par l’arbitre central algérien, orginaire d’Oran. Djamel Haimoudi s’est déjà illustré pendant ce Mondial 2014 lors de 3 rencontres décisives. D’abord en matches de poules, Haimoudi a arbitré la confrontation Australie-Pays-Bas et Angleterre-Costa Rica. En 8è de finale, l’arbitre algérien était sur le terrain lors du face à face Belgique-Etats-Unis.

Interrogé par nos confrères d’El Moudjahid avant l’entame du Mondial brésilien, alors qu’il effectuait un stagde de préparation à Rio de Janeiro en compagnie des autres arbitres retenus par la FIFA pour la Coupe du Monde 2014, Djamel Haimoudi confiait n’avoir qu’une seule chose en tête : « Représenter de la meilleure des manières l’arbitrage algérien et africain ». « Je ferai tout pour être à la hauteur de la confiance placée en moi par tous ceux qui croient en moi », déclarait-il à la veille de l’ouverture du Mondial 2014. Pari réussi !

Retrouver son portrait ici