OFRTP-OBAMA-GHANA-20090711 Barack Obama de passage au Ghana, après la Russie et l’Italie, a été accueilli triomphalement sur le sol africain, avec sa femme et ses deux filles.

Contrairement à ce qui est annoncé partout, cette visite au Ghana est la seconde visite de Barack Obama en Afrique. La première a eu lieu en Egypte, avec son fameux discours du Caire.

Morceaux choisis parmi les déclarations de Barack Obama au Ghana :

« Nous pensons que le Ghana peut être un extraordinaire modèle de succès à travers tout le continent » a-t-il déclaré au président ghanéen John Atta Mills.

« Nous devons commencer par ce postulat simple: l’avenir de l’Afrique appartient aux Africains eux-mêmes »

« Aucune personne ne veut vivre dans une société où la règle du droit cède devant le règne de la brutalité et de la corruption »

« Le développement dépend d’une bonne gouvernance. C’est un élément qui fait défaut en trop d’endroits, depuis trop longtemps. C’est ce changement qui peut débloquer le potentiel de l’Afrique »

« Aucun pays ne va créer des richesses si ses dirigeants exploitent l’économie pour s’enrichir eux-mêmes et si la police peut être achetée par des trafiquants de drogue »

« Il est facile de montrer les autres du doigt, de rejeter la faute sur les autres… Mais l’Occident n’est pas responsable de la destruction de l’économie zimbabwéenne au cours de la dernière décennie, ou des guerres où on enrôle les enfants dans les rangs des combattants ».

(Les Afriques)

Article précédentAlgérie : CPA et CAAR lancent des produits de bancassurance
Article suivantL'Union pour la Méditerranée "encore vivante" pour Henri Guaino