Une délégation algérienne composée de 32 athlètes défend depuis hier sa place à l’occasion des jeux qui se tiendront du 29 août au 9 septembre à Londres. 

Avec trois disciplines à son actif; athlétisme, judo et goal-ball, et une sixième participation consécutive, l’Algérie ambitionne de dépasser les scores  de l’édition précédente disputée à Pékin en 2008. En effet, les athlètes avaient remporté 15 médailles dont 4 d’or.

Les judokas Sid Ali Lamri (-66kg) et Mouloud Noura (-60kg), tous deux champions paralympiques en titre à Pékin en 2008, ouvriront la les jeux pour l’Algérie.  « Nos athlètes se sont bien préparés pour cet évènement qui ponctuera quatre années de dur labeur, même si nous savons que leur mission ne sera pas facile, car le niveau technique des judokas s’est beaucoup amélioré. Nous avons confiance en nos athlètes qui sont prêts à relever le défi et défendre leurs titres », a déclaré à l’APS, l’entraîneur adjoint Rezki Belkacem.

De son côté, l’équipe de goal-Ball va débuter le tournoi aujourd’hui, avec son premier match, opposée à la Corée du Sud. Pour le capitaine, Mohamed Mokrane, la délégation algérienne a toutes ses chances d’aller le plus loin possible dans cette édition. « Ce sont nos premiers jeux paralympiques, mais ce n’est pas pour autant que nous allons nous laisser faire. Notre participation, nous l’avons arrachée en Australie et nous allons nous battre jusqu’au bout. Nous n’avons rien à perdre et nous jouerons sans complexe », a-t-il déclaré.

Quant à l’athlétisme, sept athlètes sont engagés pour la 1ère journée, prévue vendredi. Karim Betina et Bahlaz Lahouari en finale du concours du Club, Fatiha Mehdi en finale du disque, Azeddine Sekhri et Nasser Djamil en série du 400m, Boukhalfa Allel en série du 100m, et Hamdi Sofiane en série du 200m.

Myriama Mokdahi

Article précédentLes prix des carburants en Algérie parmi les moins chers au monde
Article suivantLe 16e sommet des non-alignés s’ouvre à Téhéran sur un fond de tension