Aujourd’hui s’ouvre à Rome la 21ème Assemblée générale de l’Alliance des agences de presse méditerranéennes (AMAN) sous l’égide le l’agence de presse italienne Ansa.

La rencontre dont la première séance a pour thème « L’Italie pour la Méditerranée – l’information et le développement », sera inaugurée, au siège du ministère italien des Affaires étrangères, durant la matinée du mercredi. Cette assemblée se poursuivra jusqu’à jeudi prochain, à l’université catholique Grégoria, située dans le quartier historique de Rome.

Plusieurs conférences ont été programmées pour cette session, animées par des représentants de médias italiens et méditerranéens ainsi que par des politiques italiens, des représentants d’institutions italiennes et des présidents de région.

19 représentants d’agences de presse méditerranéennes, dont le Directeur général de l’agence de presse algérienne (APS) Hamid Kacha, prendront part à cet évènement.

Giulio Anselmi, président de l’agence italienne hôte Ansa, assurera une présidence tournante de l’AMAN, succédant à son confrère de l’agence de presse marocaine (MAP), « dans le but de contribuer au renforcement du partenariat et la poursuite du rapprochement entre les deux rives de la Méditerranée ».

Les représentants des institutions italiennes et de la Commission européenne se réuniront autour du thème « Les institutions italiennes en Méditerranée : les investissements italiens dans la foulée du Printemps arabe ».

Lors de la session précédente en juin 2011 à Tanger (Maroc), l’alliance a décidé la création d’un nouveau site web ainsi que la contribution des agences membres au bulletin Med-news.

Myriama Mokdahi

Article précédentL’Algérie fait un pas vers l’économie libérale
Article suivantLa provocation de Robert Ménard et Thierry Rolando