La télévision palestinienne ne manque pas d’idées ! Dépassées les émissions telles que Big Brother et Pop Idol, Maan TV part à la recherche du nouveau Rais.

Si un jour on a un Etat palestinien, est-ce qu’il faudra garder l’OPL (Organisation de Libération de la Palestine) ? Que fait-on des réfugiés qui sont au Liban ? Voici des exemples de questions auxquelles il faudra savoir répondre pour devenir le prochain président palestinien ou du moins celui de Maan TV…

El Rais, un télé-crochet d’un nouveau genre, diffusé un jeudi par mois, a pour objectif de dénicher les dirigeants politiques palestiniens de demain. Tout comme dans des émissions plus légères telles que « Incroyable talent » ou « The Voice », les candidats (25 personnes âgés de 20 à 35 ans), originaires de Gaza, de Cisjordanie et de Jérusalem-Est se présentent face à un jury composé de trois personnalités politiques telles que Hanane Achraoui, dirigeante de l’Organisation de libération de la Palestine (OPL).

 « Croyez-moi, si j’étais Mahmoud Abbas, je regarderais cette émission et j’écouterais attentivement toutes les critiques qui y sont formulées »

En créant cette émission, Raed Othman, le patron de la chaîne Maan Tv qui s’est exprimé au micro de la radio française France Info, a voulu innover en matière de télé-crochet : « on avait déjà fait les chanteurs, les talents, tout ça. Alors on s’est dit : pourquoi on n’invente pas quelque chose de plus palestinien ». Il incite d’ailleurs le président Mahmoud Abbas à suivre l’émission : « croyez-moi, si j’étais Mahmoud Abbas, je regarderais El Rais et j’écouterais attentivement toutes les critiques qui y sont formulées ».

En à peine deux émissions, El Rais rencontre déjà un fort succès. Son vainqueur recevra le titre symbolique de président !