Le nom de Jean-Pierre Papin était revenu avec insistance pour prendre les rênes du Mouloudia d’Alger. Le club algérois sera sans entraineur à l’issue de la saison, en raison du départ d’Alain Michel pour la sélection nationale du Congo. JPP a clairement fait comprendre qu’entraineur hors de France était impossible pour lui.

«Non pas parce que je ne veux pas travailler en Algérie, mais parce que la maladie de ma fille ne me permet même pas de quitter la France. Et je connais peu de choses du football algérien», a reconnu l’ancien attaquant de l’OM et du Milan AC au Buteur.

La rédaction

Article précédentCinq terroristes abattus à Tébessa
Article suivantGouvernement-Diaspora. Ould Abbès court dans tous les sens