Des heurts entre supporters et policiers lundi soir ont fait 30 blessés et 21 interpellations.

L’INFO. Fumigènes, bousculades, face-à-face entre ultras et CRS : des incidents ont gâché lundi les cérémonies pour le troisième titre de champion de France du PSG, qui a finalement reçu à la sauvette son trophée sur la place du Trocadéro.

PSG : fiasco au Trocadéro

Des fumigènes et du vandalisme. Certains ultras ont d’abord jeté des fumigènes sur les stewards du club, puis des supporteurs ont escaladé un échafaudage installé le long du palais de Chaillot, retardant les festivités. Pendant que les joueurs en costume recevaient leur trophée en quatrième vitesse, les perturbateurs ont ensuite déployé une banderole « Liberté pour les ultras », en référence à la politique de sécurisation du Parc des Princes mise en place il y a trois ans par le précédent président du PSG Robin Leproux (2009-2011), en réaction à de nombreux débordements.

Des témoins ont vu du mobilier urbain vandalisé, trois cafés aux vitrines brisées, un abribus cassé et plusieurs voitures endommagées aux abords de la place du Trocadéro, investie par de nombreux véhicules de secours d’urgence. Une supérette a également été vandalisée comme l’a relaté un journaliste d’Europe 1.

Lire la suite sur Europe1