Secouées par la large campagne de dénonciation menée sur les réseaux sociaux la semaine dernière, suite à la mort tragique d’un jeune homme qui a succombé à une attaque sanglante par des « parkingueurs » à Ouled Fayet (banlieue Ouest d’Alger), les forces de police de la capitale ont mené, entre le 15 et le 18 octobre, une vaste opération qui a permis le recensement de 19 parkings illicite et l’arrestation de 19 « parkingueurs ».

 Les services de sûreté de la wilaya d’Alger mènent actuellement une vaste opération de recensement visant à répertorier les aires de stationnement travesties par des délinquants mal intentionnés en parkings illicites où les Algériens risquent leur peau et celle de leurs proches à chaque fois qu’ils refusent de se plier à leur diktat.

Les services de sûreté de la capitale ont indiqué que 19 aires de stationnement transformées en parkings illicites ont été répertoriés et 19 « parkingueurs » ont été arrêtés et auditionnés.

Cela dit, le chiffre de 19 parkings illicite répertorié semble dérisoire eu égard à l’ampleur du phénomène. À titre d’exemple, on notera l’existence de plus de sept parkings illicites sur la seule ville de Chéraga (banlieue Ouest d’Alger) où de jeunes délinquants dictent leur loi sans aucune intervention de la part des services de l’ordre.

Massi M.

Article précédentPrésidentielles de 2019/ Amara Benyounes soutient un cinquième mandat de Bouteflika
Article suivantGrogne dans l’Education nationale/ Benghebrit choisit l’apaisement