Pour le lancement de la rubrique Paroles d’Algériens, les contributeurs ont été nombreux à réagir sur le thème du ramadan. Nous vous proposons de découvrir ou de redécouvrir les meilleurs commentaires. Les vraies paroles d’Algériens.

/ DR

Un Algérien doit-il faire ou ne pas faire le ramadan ? A cette question, une centaine de messages postés nous ont permis d’avoir un reflet de ce que peuvent penser quelques Algériens. Sur cette pratique religieuse, l’une des plus suivies dans l’islam, certains ont des avis tranchés : l’Algérie est un pays musulman, par conséquent l’Algérien se doit de faire le ramadan. La notion de religion est alors inhérente à la nationalité. D’autres nuancent leur propos et s’interrogent sur la décision de faire le ramadan, à qui appartient-elle ?

Gilleli, notre vainqueur de ce premier Paroles d’Algériens se pose d’ailleurs la question : « De quel droit divin ou autre, serait-il permis à certains Algériens de juger et de châtier d’autres Algériens qui selon eux, seraient des mécréants qui manquent à leurs devoirs de Musulmans en n’observant pas le jeûne pendant le Ramadan et qu’il faudrait punir ? Qui autorise ces petits «Allahs» de juger et de châtier à la place d’Allah le tout puissant ? »

Choisir ses croyances, son appartenance

La majorité des commentateurs reste d’avis qu’il s’agit de choisir ses croyances, ses pratiques et non de subir la pression sociale. Le ramadan est personnel.  » Dieu a créé les différences et a voulu cette différence, alors que ceux qui veulent jeûner, qu’ils jeûnent et si d’autres ne sont pas convaincus des bienfaits qu’offre ce mois sacré qu’ils ne fassent pas le ramadan, l’affaire est une question de choix et de croyance « , estime Karima H.

Beaucoup d’internautes sont également revenus sur la chasse faite aux non-jeûneurs à chaque ramadan. Les arrestations, les passages à tabac sont nombreux pour ceux qui ne respecteraient pas ce pilier de l’islam.

 » Mais est-ce que l’Algérien a le droit de ne pas faire le ramadhan sans qu’il soit la cible des comportements archaïques de la société et de la répression des services de sécurité. Vous savez chez nous il y a pleins d’hypocrites.beaucoup de gens font semblants de faire le ramadhan pour tromper les gens », s’interroge Moumouh.

Wassim Madrid, il s’agit de croyance mais surtout d’une appartenance nationale : « Un algérien doit faire le Ramadan parce qu’il vit dans un pays, auquel sa religion première et officielle est l’Islam, il doit et le jeûne est un devoir essentiel ! Il doit faire le ramadan et il doit surtout le respecter puisqu’il vit dans une société musulmane. »

L’intérêt du ramadan

Pour répondre à la question, quelques contributeurs ont poussé la réflexion jusqu’à l’intérêt religieux, économique et social de pratiquer le ramadan.

« Pourquoi l’homme Algérien doit-il jeûner? Eh bien parce que il est libre, il a choisi la faciliter, et que c’est un challenge du mental qui s’offre à lui, c’est une occasion réelle de montrer qu’on est capable de relever un défi, le carême est une offrande de Dieu profitons-en, libérons-nous pour un mois de temps de réflexion « , estime Alexandre.

Ali Batata affirme que la  » Conclusion: jeûner par les temps qui courent est contre-productif aussi bien sur le plan social que privé mais que chacun fasse ce qui lui plait. » On laissera enfin la conclusion à Neila Zerguini, qui résume le débat :  » De toute façon jeûner par obligation sociale, je ne suis pas sûre que ça compte. »

Les autres Paroles d’Algériens

Article précédent30/09/2012 الأخبارالوطنية والدولية
Article suivantLes footballeurs algériens : un modèle à suivre ?