La SOGRAL exploite actuellement 14 gares routières en Algérie / DR

La société d’exploitation et de gestion des gares routières d’Algérie (SOGRAL) gère aujourd’hui 14 gares routières, en attendant l’ouverture de 4 autres avant la fin 2012 (Biskra, Relizane, Touggourt et Tindouf).

Celles déjà en activité se situent à Alger, Béjaïa, Jijel, Bouira, Sour El Ghozlane, Hassi Messaoud, Djelfa, Aïn  Oussera, Messad, Sidi Bel Abbès, Aïn Temouchent, Nâama, Mechria  et Aïn Safra.

«L’objectif de l’Etat est l’implantation d’une gare routière dans chaque chef-lieu de wilaya », a indiqué le dimanche 16 septembre le directeur général de la SOGRAL, Mohamed  Maloufi. Selon lui, « le nombre de voyageurs est passé de 2,480 millions  en 1994 à 3,589 millions en 2000, puis 4,489 millions en 2006, avant d’atteindre 12,858 millions en 2011 ». « Ce nombre devrait dépasser plus de 20 millions à la fin 2012 », prédit le même responsable.

A. B. S.