Mohamed Antar Daoud

Paris: Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian s’est exprimé aujourd’hui, vendredi, sur le retour de l’ambassadeur d’Algérie à Paris, Mohamed Antar Daoud, dans ses fonctions.

Le Drian, dans une déclaration à la chaîne « Ma FM TV » française, a déclaré que la reprise de l’ ambassadeur d’ Algérie en France , ses fonctions « une bonne nouvelle ».

Le responsable français a estimé que ce qui s’est passé ces derniers mois entre Paris et l’Algérie était un « malentendu ».

Le Drian a ajouté : « Il y a toujours eu des difficultés entre l’Algérie et la France de temps en temps, mais nous avons réussi à les surmonter.

La présidence de la République a annoncé, mercredi, que le président Abdelmadjid Tebboune recevait l’ambassadeur d’Algérie en France, Mohamed Antar Daoud.

La présidence a indiqué que l’ambassadeur Mohamed Antar Daoud reviendra exercer ses fonctions à Paris, à partir de jeudi.

L’Algérie avait convoqué son ambassadeur en France, sur fond de déclarations hostiles du président français Emmanuel Macron à l’encontre du gouvernement et du peuple algériens.

Lors de sa rencontre régulière avec des représentants de certains médias algériens plus tôt, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a déclaré que le retour de l’ambassadeur d’Algérie en France est conditionné au respect plein et entier de Paris pour l’Algérie.

Le président algérien a souligné que la France devait oublier que l’Algérie était une colonie.

Il est à noter que le président français Emmanuel Macron avait déjà attaqué le peuple et le gouvernement algériens avec des déclarations provocatrices, affirmant que la rancune contre la France ne venait pas de la société algérienne, mais de l’autorité politique et militaire algérienne.

Le président français est allé plus loin dans ses déclarations, en se demandant s’il existait une nation algérienne avant le colonialisme français, évoquant ce qu’il a appelé « la capacité de la Turquie à effacer son histoire coloniale en Algérie de la mémoire des Algériens ».