Mobilis ne sera pas privatisé. C’est ce qu’a affirmé, hier, la ministre de la Poste et des Technologies de l’information  et de la communication, Houda Imene Feraoun, lors d’un point de presse.

«Il n’a jamais été question d’ouvrir le capital de Mobilis», a-t-elle déclaré, contrairement à ce qui a été rapporté ici et là ces derniers temps.

Néanmoins, la première responsable du secteur n’écarte pas la possibilité d’une ouverture partielle du capital de l’entreprise. «Il y a eu toutefois une recommandation pour que Mobilis entre en bourse avec un petit pourcentage, mais cette année ce ne sera pas possible», a ajouté la ministre.

Notons que l’ouverture du capital de Mobilis et d’Algérie Telecom, revient sur la scène publique périodiquement. Certains opérateurs étrangers, comme le français Orange, se sont montrés intéressés.

Elyas Nour

Article précédentSahara Occidental/ Le Polisario menace de reprendre les armes
Article suivantEscrime/ L’ancien capitaine de l’équipe de France se qualifie aux JO avec…l’Algérie