C’est dans moins d’une demie  heure que sera connu le lauréat du prix Goncourt, dans son édition 2014. Le monde de la littérature, particulièrement en Algérie, retient son souffle.

Et pour cause, l’écrivain, chroniqueur et  journaliste algérien Kamel Daoud fait partie du carré d’as. Il est parmi les quatre finalistes de cette édition. C’est une première dans l’histoire de la littérature algérienne d’expression francophone. Jamais un écrivain algérien n’a jamais été aussi proche de ce prestigieux prix littéraire.

Kamel Daoud est l’un des plus grands favoris à ce prix littéraire. C’est l’avis que partagent beaucoup de critiques littéraires, mais aussi de lecteurs francophones émerveillés par la plume de cet écrivain algérien. Preuve en est, le grand intérêt que suscite son roman phare intitulé, « Mersault, contre-enquête », dans les milieux littéraires algériens et français.

Si Kamel Daoud remporte ce prix, ce sera un fait qui restera dans les annales de la littérature algérienne francophone. Souhaitons bon chance à notre chroniqueur.

Article précédentMama Loca, le clip osé d’Amel Wahby qui crée le buzz et la polémique en Algérie
Article suivantKamel Daoud rate de peu le Prix Goncourt