Accueil actualités Quelles sont les chances des équipes algériennes en Ligue des Champions et...

Quelles sont les chances des équipes algériennes en Ligue des Champions et en Confédération ?

0
Ligue des Champions

Algerie Foot: Le dernier sacre des équipes algériennes dans les championnats d’Afrique des clubs remonte à 2014, lorsque l’ES Sétif a remporté la Ligue des champions d’Afrique, un titre loin dans son histoire pour l’école de football algérienne, dont les clubs dépensent des milliards en l’absence de résultats au niveau continental, et cela se compare aux clubs de Tunisie, d’Egypte et du Maroc, qui récoltent chaque année des titres or les équipes algériennes s’arrêtent en route sans continuer.

L’Algérie sera représentée cette saison par quatre clubs comme à son habitude, et les jeunes de Belouizdad et de la JS Kabylie auront l’honneur de participer à la Ligue Africaine des Champions, et atteindre la phase de poules ne sera pas un exploit, pas même les quarts de finale qui deux équipes algériennes ont atteint la saison dernière en Ligue des champions africaine, donc Belouizdad est sorti avec une injustice d’arbitrage. C’est clair, contre le Wydad Casablanca en quart de finale, et ES Setif est sorti techniquement contre Al-Ahly d’Egypte .

Chabab Belouizdad, le triple vainqueur du titre de la Ligue algérienne au temps de Corona, qui a atteint deux fois les quarts de finale d’affilée de la Ligue des champions africaine, n’aura d’autre objectif que de couronner ce grand titre qui est encore loin d’être atteint. ses caisses, ou du moins disputé le dernier match face à un senior du continent noir, et l’un de ses concurrents est censé être l’équipe de la JS Kabylie, qui a retrouvé un peu d’entrain et vient à l’ouverture du Grand Stade de Tizi Ouzou à la fin d’année en cours, ou la mer de l’année prochaine 2023, et il n’est pas interdit aux Algériens de rêver d’une finale purement algérienne entre la JS Kabylie, qui a remporté ce titre à deux reprises sous sa forme ancienne entre les années quatre-vingt et les années quatre-vingt-dix du siècle dernier, la jeunesse de Belouizdad, qui a tous les ingrédients pour couronner le titre.

En Coupe de la Confédération, la JS Saoura a actuellement suffisamment d’expérience après avoir participé aux deux compétitions continentales au cours des trois dernières années, et il n’est pas approprié que l’objectif de la JS Saoura reste à chaque saison, qui est d’atteindre un rang qualificatif pour le Compétition africaine dans le rôle de l’Algérie pour la participation africaine et non la compétition Sur son titre, et l’USM Alger, deuxième représentante de l’Algérie dans la Confédération, n’a d’autre choix que de jouer pour le titre, qui a atteint le tour final de la Ligue des champions africaine en 2015 et a perdu le titre face à Mazembe en l’absence de Youssef Belaili à l’époque, qui a été sanctionné pour son dopage dans une copie du jeu. Il compte trois clubs complets, à savoir le Mouloudia El Eulma, l’ES Sétif et l’Ittihad Alger, la phase de groupes , qui était alors en deux groupes seulement, soit trois clubs algériens sur huit, et aucun d’eux n’a remporté le titre.

L’Algérie est obligée de ne pas continuer à jouer le rôle de participant, de lapin de course ou de spectateur, comme le font le reste des clubs maghrébins, qui participent chaque année aux championnats du monde des clubs, et la prochaine version, qu’elle soit en Ligue des Champions ou en Coupe de la Confédération, doit être de couleur algérienne.

Quitter la version mobile