Le secrétaire général du Rassemblement action jeunesse (RAJ) et membre  du Forum social algérien, Hakim Addad, a été interpellé par la police, ce jeudi, alors qu’il s’apprêtait à participer à un rassemblement devant le siège du ministère de la Justice pour protester contre les atteintes aux libertés.

Le rassemblement qui aurait dû se tenir aux abords du ministère de la Justice a été contenu sur la place au niveau de la place Kennedy à El Biar, avant d’être dispersé par un dispositif policier impressionnant, affirment des témoins oculaires.

Hakim Addad a été interpellé par la police avant d’être relâché deux heures plus tard, affirment encore les témoins, ajoutant que les policiers lui ont confisqué son téléphone portable. Onze photos de ce rassemblement y ont été supprimées de ce même téléphone.

Massi M.

Article précédentSouk-Ahras/ Incarcération de 14 lanceurs d’alerte pour connivence avec une puissance étrangère  
Article suivantJustice/ Un escroc séjourne deux ans au cercle militaire de Beni Messous avec une fausse identité