Rassemblons-nous à travers tout le pays/ Libérons Slimane Bouhafs !

0
Advertisement

Le collectif pour la libération de Slimane Bouhafs appelle les citoyens à se mobiliser pour exprimer leur refus catégorique de la décision inquisitoire et inhumaine que subit notre concitoyen Slimane Bouhafs depuis plus de deux mois.

En effet, après une enquête de la gendarmerie nationale dans la commune de Bousselam, wilaya de Setif, au mois de mai 2016 sur les publications personnelles de Mer Bouhafs, et après un procès non-conforme aux principes d’un procès équitable qui garantirait un droit de défense à l’accusé, et une poursuite démunie de toute forme de respect vis-à-vis des procédures judiciaires en vigueur en Algérie, le tribunal de Beni Ouartilane a condamné le prévenu à une sentence extrêmement lourde de Cinq ans de prison ferme pour atteinte aux principes reconnus de l’Islam.

L’inquisition formelle de ce jugement viole catégoriquement la loi constitutionnelle et les traités relatifs aux valeurs universelles signés et ratifiés par le gouvernement algérien sur la liberté d’expression et de conscience, mais l’opinion publique doit savoir aussi que cette affaire est aussi liée à l’engagement citoyen de Slimane Bouhafs en faveurs des principes d’un Etat de droit et pour les libertés individuelles et politiques.


Actuellement, notre cher concitoyen, en dépit de l’appel formulé auprès de la deuxième instance judiciaire et malgré toutes les tentatives des organisations de défense de Droits de l’Homme et différentes personnalités et plusieurs actions citoyennes en faveur de sa libération, le pouvoir judiciaire n’a fait que diminuer la sentence à 3 ans de prison ferme.  
Il est porté à la connaissance de l’opinion publique que Mr Bouhafs vit avec une maladie qui l’affaiblit de jour en jour avec des conditions d’incarcération très pénibles, et une décision arbitraire de l’administration pénitentiaire de Sétif de le transférer encore loin de sa famille vers le pénitencier de Constantine, ce qui est une souffrance qui ne peut être subie par aucun citoyen.

Les derniers témoignages de sa famille sont alarmants sans qu’aucune autorité gouvernementale ne prenne acte de cette affaire qui montre encore une fois la république algérienne dans la case noir des pays où l’inquisition et les atteintes aux libertés individuelles sont fréquents et qui sombre de plus en plus dans le non-respect totale de la dignité humaine.


A cet effet, le collectif fait appel aux citoyens et aux organisations de la société civile soucieux des droits humains pour se mobiliser dans les différentes régions d’Algérie pour la libération immédiate de Mr Slimane Bouhafs, le collectif appelle aussi le gouvernement algérien à agir en faveur de cette demande citoyenne légitime et conforme aux principes de la république. 

Le collectif pour la libération de Slimane Bouhafs

Article précédentSystème d’entrée numérique et empreinte digitale/ Voila à quoi ressembleront les futurs logements AADL et LSP
Article suivantAnalyse/ Les vrais débuts du terrorisme islamiste en Algérie