Rebrab va racheter le quotidien français Libération : mais non, c’est juste une blague !

0
La définition de l'optimisme pour Issad Rebrab : avoir confiance en soi. Fikra 2014, 9 février 2014. Crédit photo : Ammar Redouane Bougherbal
Advertisement

L’information suscite un véritable buzz. Depuis dimanche, sur la toile algérienne et les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont cru réellement que Issad Rebrab s’apprête à racheter le quotidien français Libération qui subit en ce moment une crise lancinante. Un milliardaire algérien qui s’offre un grand média français, c’est un beau fantasme. Tellement beau qu’il ne peut être vrai.

En effet, à l’origine de cette information une simple blague diffusée par un Bled-Mickey qui est « un simple site humoristique et parodique dédié à l’actualité et aux faits de sociétés en Algérie », explique ses initiateurs.  « Tous les articles relatés ici sont faux – jusqu’à preuve du contraire – et rédigés dans un but humoristique. L’utilisation de noms de personnalités, d’entreprises, de villes ou de marques est ici à but purement satirique », explique-t-on clairement dans la présentation de ce média qui commence apparemment à piéger certains professionnels des médias en Algérie.

Ainsi, en rappotant que « Cevital propose de racheter le journal français Libération« , le collectif Bled-Mickey n’imaginait pas que sa blague allait faire autant de vagues. « Selon nos informations exclusives, l’homme d’affaires algérien s’apprête à déposer une offre de rachat pour le quotidien français Libération, en crise depuis des années. Une crise qui a connu un nouvel accès de fièvre ce jeudi 13 février avec  la démission de Nicolas Demorand. Après quatre votes de défiance en trois ans, le président du directoire du journal a jeté l’éponge », a s’est amusé à raconter ce média humoristique. Un humeur que certains algériens n’ont pas saisi réellement puisqu’ils ont été nombreux à diffuser massivement cette informtion en croyant à son bien-fondé. Pis encore, un site d’information en ligne a repris cette blague pour en faire un article sérieux sans prendre la précaution de vérifier réellement sa véracité.

Algérie 1 dupé par le site satirique "Bled Mickey".
Algérie 1 dupé par le site satirique « Bled Mickey ».

Effectivement, le site Algérie1 a rapporté dimanche soir que « selon plusieurs sources médiatiques algériennes et françaises, l’idée de racheter ce journal semble intéresser le patron de Cevital et à en croire les mêmes sources, Rebrab veut jeter des ponts entre Libération et son quotidien algérien Liberté » ! En vérité, l’auteur de cet article a repris exactement les amusants faits inventés par Bled-Mickey sans faire attention à la source et sans vérifier l’information auprès du principal intéressé, à savoir l’homme d’affaires algérien Isaad Rebrab. Au final, Algérie1 est tombé dans le piège tendu par Bled-Mickey. Malheureusement, de nombreux Algériens ont naïvement cru ce faux scoop. Beaucoup d’entre eux sont allés jusqu’à commenter et critiquer cette opération financière imaginaire et farfelue. Alors disons-le  clairement : Rebrab ne compte nullement racheter « Libération« . Même un journaliste du quotidien Libération s’étonne d’une telle nouvelle :

Du moins, et jusqu’à preuve du contraire, il ne l’a jamais annoncé et envisagé. Faites donc attention à ces blagues ravageuses…

Article précédentRevue de presse. AADL : Le ministère annonce la fin des cités-dortoirs en Algérie
Article suivantAlgérie : Mouloud Hamrouche acceptera-t-il d’être le candidat du consensus ?