Règle des 51/49 / Cacophonie au gouvernement

0
Advertisement

La règle des 51/49 révèle un déficit de cohésion criant au sein du gouvernement. Alors que le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, affirme que celle-ci va être abandonnée, le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, soutient le contraire. 

Ainsi, le Premier ministère affirme, sur son site Internet, que la règle des 51/49 n’est pas concernée par la révision envisagée de la loi sur les hydrocarbures. « L’annonce de la révision de la loi sur les hydrocarbures a ouvert la voie à de nombreuses spéculations. Il est donc utile de préciser que cette révision ne portera sur aucune question de souveraineté, y compris la règle 51/49 dans les partenariats avec l’étranger”, peut-on lire sur le site de la la primature, ajoutant: « Attendez donc la sortie du projet de loi avant de le commenter ».

Pourtant, lundi, le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, affirmait devant le Conseil d’affaires algéro-américain, que le gouvernement allait revenir sur cette règle, justifiant cette option par le « manque d’attractivité du marché algérien ». « Nous ne pouvons pas continuer comme ça », avait-il asséné.

Cette cacophonie est du plus effet pour les partenaires de l’Algérie qui se plaignent, déjà, du manque de visibilité des centres de décision algériens.

L.R.

Article précédentAprès le décès d’un jeune brutalisé par la police/ De violentes émeutes font un mort et plusieurs blessés à Aïn Beïda
Article suivantVidéos. Elle est arrivée en Algérie/ Flakka, la drogue qui vous transforme en zombie