Lu sur Le Point

À Paris, à Lyon, à Marseille et dans le Nord, les manifestations de joie après la victoire des Fennecs ont laissé place à des débordements parfois violents.

Au moins 74 personnes ont été interpellées dans la nuit de jeudi à vendredi en France lors d’incidents qui ont émaillé des manifestations saluant la qualification historique de l’équipe nationale algérienne en huitième de finale du Mondial de football, a-t-on appris de source policière. Après le précédent match de l’Algérie dimanche, 28 personnes avaient été interpellées dans l’Hexagone.

Cette fois-ci, une trentaine d’interpellations ont eu lieu dans l’agglomération parisienne (Paris et les trois départements de la petite couronne), mais les principaux incidents ont eu lieu à Lyon, Vaux-en-Velin, Saint-Priest, Lille, Roubaix et Marseille, selon cette source. À Lyon, des commerces ont été saccagés, des pompiers pris pour cibles, et sur l’agglomération plusieurs dizaines de véhicules ont été incendiés.

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a réagi à ces violences vendredi matin, en marge d’un déplacement à Saint-Cyr-au-Mont-d’Or (Rhône). « Je condamne avec la plus grande fermeté ces actes qui sont des actes de casseurs isolés qui profitent de manifestations sportives pour gâcher des moments qui peuvent être festifs », a déclaré le ministre. « Je veux dire également aux forces de l’ordre qui ont été atteintes par ces actes ma solidarité. La justice et la police feront leur travail pour que les auteurs de ces faits soient rattrapés », a-t-il ajouté.

L’Algérie doit jouer lundi soir (22 heures) en huitième de finale de la Coupe du monde face à l’Allemagne après s’être qualifiée suite à son match nul jeudi soir face à la Russie (1-1). « Les services de police et de gendarmerie seront extrêmement vigilants lundi soir, et partout où ce sera nécessaire, les dispositifs de sécurité seront encore renforcés », a indiqué le ministère de l’Intérieur.

Article précédentLe Ramadhan 2014 démarre ce dimanche en Algérie
Article suivantRevue de presse. Algérie VS Russie : Oui, un laser perturbe vraiment un footballeur