Faut-il interdire carrément l’embarquement vers le Maroc maintenant que les autorités de sa majesté ont franchi le Rubicon?

«Depuis le début du mois de septembre 2014, les services de la police des frontières au niveau de l’aéroport Mohammed V de Casablanca, ont procédé au refoulement d’une vingtaine de ressortissants algériens» nous a confirmé hier, une source diplomatique digne de foi précisant que les motifs de ces refoulements sont «insidieux de faux passeports, de passeports douteux ou de subsides insuffisants».

Les relations algéro-marocaines sont entrées vraisemblablement, définitivement, dans une période de glaciation. Le pouvoir marocain qui fait des pieds et des mains pour l’ouverture de sa frontière terrestre avec l’Algérie a multilpié les insultes, les fausses accusations et les provocations, contre le gouvernement et les ressortissants algériens. La dernière en date est rapportée par le quotidien national arabophone El Khabar dans son édition du 10 octobre 2014. Des concitoyens ont été empêchés de fouler le territoire marocain à leur descente d’avion à l’aéroport Mohamed V de Casablanca après avoir subi toutes formes d’insultes et d’humiliations. Sans raison et sans explication. Au point de les «dépouiller» de leurs vêtements. El Khabar cite le témoignage d’une dame qui pour être contrôlée a été contrainte de se déshabiller…Des faits confirmés par une source diplomatique digne de foi qui s’est exprimée sous le sceau de l’anonymat.

Lire la suite sur L’Expression

Article précédentRevue de presse. Le diabète prend de plus en plus d’ampleur en Algérie
Article suivantAlgérie : La canicule est de retour selon l’Office national de météorologie