Plus de 28 000 Algériens effectueront cette année, le pèlerinage aux Lieux Saints de l’islam. Un rite qui se déroulera dans un climat d’appréhension lié à deux maladies dangereuses : le MERS coronavirus et la fièvre Ebola.

L’Algérie aura cette année le même nombre de hadjis qu’en 2013, soit 28 800 pèlerins. Un quota qui avait été réduit l’année dernière, de 20% pour l’ensemble des pays musulmans, sur initiative des autorités saoudiennes, en raison des travaux de réfection et d’extension des Lieux Saints de l’islam qui se poursuivent toujours.

Comme à l’accoutumée, ces hadjis seront transportés, pour plus de la moitié, par Air Algérie et le restant par la compagnie aérienne saoudienne. La compagnie aérienne nationale qui assurera le transport de 16 000 pèlerins prévoit 66 vols pour la saison Hadj 2014, dont le premier est programmé pour le 7 septembre prochain. Les départs s’effectueront à partir de cinq aéroports à raison de 28 vols pour l’aéroport d’Alger, 9 vols à partir de Constantine, 15 à partir d’Oran, 9 à partir de Ouargla et 5 vols prévus depuis Annaba.

Lire la suite sur Le Soir