Revue de presse. Industrie pharmaceutique en Algérie : la contrefaçon fait rage

    0
    pharmacie médicaments
    Advertisement

    Lu sur L’Expression

    Un centre technique de la chimie sera réalisé par le ministère du Développement industriel et de la Promotion de l’investissement.

    Le secrétaire général de l’Union nationale des opérateurs de la pharmacie (Unop), Nabil Mellah, a souligné, jeudi dernier, que l’industrie pharmaceutique avait contribué en 2013 à la réduction de la facture d’importation des médicaments de 18%, ajoutant que ce secteur «arrive en tête des secteurs touchés par la contrefaçon».

    M.Mellah intervenait lors de la Journée de présentation des bonnes pratiques de la mise à niveau de la filière pharmaceutique dans le cadre du Programme d’appui aux PME/PMI et à la maîtrise des technologies de l’information et de la communication (PME II), au titre du partenariat avec l’Union européenne (UE). Par ailleurs, l’expert européen en industrie pharmaceutique, André Peyrouset, a indiqué avoir noté chez les opérateurs algériens de la pharmacie, l’engagement et la volonté pour la mise à niveau des bonnes pratiques de la fabrication. L’expert européen a affirmé avoir reçu 15 propositions d’opérateurs algériens de la pharmacie, dont certains ont bénéficié d’une formation dans ce domaine. M.Peyrouset s’est félicité de l’intérêt accordé par les opérateurs algériens de la pharmacie aux «bonnes pratiques» de fabrication, qu’il a qualifiées de «gage de qualité». Pour l’expert européen, les unités de fabrication pharmaceutiques nationales sont capables de «réaliser les bonnes pratiques de fabrication les deux prochaines années pour peu que les règles en la matière soient respectées»…

    Lire la suite sur L’Expression

    Article précédentRevue de presse. Le dinar poursuit sa dégringolade
    Article suivantRevue de presse. Pakistan : La mort, seule sentence pour le blasphème