En voulant vulgariser une série de nouvelles offres, le P-DG du groupe Algérie Telecom, M. Azouaou Mehmel, était dans l’obligation de s’expliquer, lors d’une conférence de presse, tenue hier au siège d’AT sur «les dérangements et les déconnexions répétées».

Le P-DG du groupe d’AT a affirmé que son grou pe travaille sur deux fronts, de manière à surmonter les faiblesses et les insuffisances et concurrencer, en même temps, les opérateurs du marché, en matière de développement des offres et des services à valeur ajoutée, avec une prédominance : «le contenu».

M.Azouaou Mehmel, a affirmé que son groupe disposait de 50.000 km de fibre optique et 3,3 millions d’abonnées, au téléphone fixe, «un réseau important, mais qui souffre de certaines carences» a-t-il reconnu. Le conférencier a expliqué ces carences qui persistent malgré les offres alléchantes du groupe AT, sur le haut débit et sur le contenu, par l’extension anarchique de l’urbanisme, voire l’absence d’un plan urbanistique «ce qui pose problème pour la planification d’un réseau filaire».

Il explique les coupures et les dérangements fréquents aussi par le sabotage et le vol de câbles en cuivre. Mais le P-DG a attesté que ses services traitent 11.000 dérangements par jour contre 22.000 dérangements, par jour, durant les années précédentes. Pour ce qui est des déconnexions répétées et la faiblesse du débit pour Internet, Mehmel a affirmé que cela est dû à la vétusté du réseau qui date des années 80 et qui est incapable de supporter une bande passante à 2 Mbps.

L’assainissement du réseau filaire, généralisation de la fibre optique, avec la technologie MSAN, le raccordement des localités isolées, au téléphone fixe, à hauteur de 1.000 habitants, est un plan qui est en marche. Le PDG a affirmé que les pouvoirs publics ont accordé au groupe l’octroi d’un prêt à un taux bonifié de 115 milliards de dinars, remboursables sur 15 ans, à cela s’ajoutent les 70 milliards de dinars comme budget d’investissement pour une mise à niveau globale et performante des infrastructures d’AT.

Lire la suite sur Le Quotidien d’Oran

Article précédentRevue de presse. Mondial 2014 : Quelles équipes ont le plus de chance de gagner ?
Article suivantRevue de presse. Réconciliation nationale : « le déni de justice devient une constante »