La prévalence du diabète prend de plus en plus d’ampleur  en Algérie qui compte plus de 3 million de diabétiques, a affirmé samedi le  président de l’Association des médecins de l’Oranie pour la Prévention cardio-vasculaire  (AMOPREC), lors du 7ème congrès international de l’association à Oran.       

Ce thème traitant des complications de diabète a été choisi partant  de la situation actuelle de cette pathologie jugée alarmante, a indiqué Pr Sid  Ahmed Benachenhou soulignant que les praticiens algériens la considèrent comme  un véritable fléau et un sérieux problème de santé publique.

Les lésions du pied, l’hypoglycémie et l’hyperglycémie, la rétinopathie,  les complications rénales et cardio-vasculaires sont, entre autres, des complications  très dangereuses de cette pathologie qui handicape lourdement le malade, a expliqué  le même spécialiste. L’augmentation récurrente de la prévalence du diabète en Algérie interpelle  les professionnels de la santé publique qui misent sur la prévention en amont  de la maladie.

Lire la suite sur El Watan