Programme électoral de la candidate du parti des Travailleurs : Quand Louisa Hanoune occulte le sport.

Louisa Hanoune, investie candidate du Parti des travailleurs, se présente pour la 3e fois consécutive à une élection présidentielle, vu “l’expérience qu’elle a acquise tout au long de son parcours militant”, a commenté un responsable du PT, en marge du meeting tenu ce vendredi. Louisa Hanoune a dévoilé les grands axes de sa campagne électorale, dont Liberté détient une copie (dépliant) composée de huit pages en langue nationale, à la “une”, une grande photo de la candidate sous le titre : “L’audace pour bâtir une deuxième République”. Les engagements de son programmé détaillé en sept grands axes, à savoir la politique générale du pays à adopter pour l’avenir, le contenu économique, le contenu social, le contenu culturel, l’environnement et le tourisme, la défense nationale, et enfin la politique extérieure.
En revanche aucun intérêt n’est manifesté en faveur de la jeunesse, pourtant au cœur de la compagne électorale de tous les candidats et le sport est complètement occulté pour sa part, sans le moindre espace pour ce secteur qui véhicule pourtant un nombre important des électeurs. Très prolixe, Hanoune a curieusement omis d’inclure le sport dans son programme, est-ce par omission ? par calcul ? Est-ce à dire que le sport n’intéresse pas nos politicards ? Pourtant, lors de la qualification de l’équipe nationale en 2010 au Mondial sud-africain, les 40 millions d’Algériens sont descendus dans la rue pour manifester leur joie et festoyer pour cette belle qualification, arrachée de nouveau quatre ans après, au Brésil 2014. Pourtant, lors de son discours d’investiture, Louisa Hanoune n’a pas oublié ses idéaux féministes.

Lu sur L’Expression

Article précédentRevue de presse. L’Algérie félicitée pour son engagement dans l’éradication des mines
Article suivantRevue de presse. Benflis en grande offensive numérique