Lu sur France Inter

Pierre Lagaillarde est mort dimanche à Auch dans le Gers. Cet ancien avocat était âgé de 83 ans. Pour toute une génération de l’après-Guerre, il reste surtout associé à l’OAS (organisation de l’armée secrète), contre l’indépendance de l’Algérie. 

Lagaillarde se fait remarquer en janvier 1960 pour être l’un des principaux dirigeants de l’insurrection armée ou « semaine des barricades » à Alger.

Ce mouvement est animé notamment par des militaires opposés à la politique du général de Gaulle. Le chef de l’Etat souhaite alors mener l’Algérie vers son autodétermination et son indépendance.

Ce fils d’avocats français, établis à Blida est précédemment monté à l’assaut du gouvernement général d’Alger, lors du putsch du 13 mai 1958. Quelques mois plus tard, cet ancien parachutiste est élu député d’Alger sur un programme « Algérie française ».

La suite sur France Inter