Dans ce mondial brésilien, l’Algérie a, jusque-là, présenté deux visages totalement différents. Une équipe ultra-défensive face à la Belgique, et une autre beaucoup plus offensive contre la Corée du Sud.

Si face aux Diables Rouges, ils s’étaient montrés timorés, les Feghouli and co auront réussi une prestation de premier ordre face aux Coréens forçant le respect et l’admiration de toute la planète football. D’ailleurs, les observateurs présents au Brésil n’ont pas manqué de saluer comme il se doit la démonstration de force des Fennecs. Que ce soit Arsène Wenger, le coach français d’Arsenal, Mohamed Aboutrika, l’ex-international égyptien, ou Cha Bum Kum, le légendaire joueur coréen des années 80, que nous avons rencontré au stade Beira Rio de Porto Alegre après le match face à la Corée, tous se sont montrés impressionnés par le potentiel offensif de cette équipe algérienne.Même l’ancienne gloire de Liverpool et de l’équipe d’Angleterre, Michael Owen, aurait visiblement apprécié le spectacle puisqu’il a tweeté : « Je ne m’attendais pas à ce que ce match soit un des meilleurs du tournoi jusqu’à maintenant. L’Algérie est vraiment impressionnante ».

Désormais, les Verts sont passés en l’espace de 90 minutes d’une équipe quelconque à un adversaire respectable. Toutefois, il faudra confirmer cela dès demain à Curitiba face à la Russie dans une rencontre décisive pour la qualification au second tour. Reste à savoir quelle stratégie va adopter le coach national, Vahid Halilhodzic dans cette rencontre cruciale sachant qu’un nul est amplement suffisant pour le bonheur de l’Algérie. Va-t-il se contenter de gérer le résultat ou osera-t-il en attaque comme il l’avait fait face à la Corée du Sud ? C’est en tout cas la grande interrogation à la veille de cet important rendez-vous même si Vahid a laissé entendre dans une récente déclaration à la radio française RMC qu’il allait chercher la victoire. « Un match nul peut nous qualifier, c’est vrai, mais pour y arriver, il faut chercher la victoire. Je vais préparer l’équipe pour ça. On va tenter quelque chose, un exploit. Qualifier l’Algérie pour les 8es de finale serait un succès exceptionnel. » Toutefois, il a émis un bémol quant à la forme physique de ses joueurs. « On n’a aucun problème au niveau des blessures, mais j’ai ressenti un peu de fatigue. Ce sera le troisième match en 10 jours. Ça peut peut-être poser problème. Je vais réfléchir sur la fraîcheur de certains qui ne sont pas habitués à jouer des matches de très haut niveau », a-t-il notamment souligné.

Lire l’article sur Horizons