Les dirigeants africains, réunis mardi à Nairobi dans le cadre du Sommet de l’Union Africaine (UA) sur le Conseil de paix et de sécurité, ont promis mardi d’intensifier la guerre contre le terrorisme et les idéologies radicales qui représentent une nouvelle menace pour la stabilité et la croissance du continent.

Ils ont souligné que la réponse collective était cruciale pour vaincre le terrorisme et les conflits violents.

« Les groupes terroristes sur le continent ont évolué en terme de tactiques et d’exécution de leurs modèles diaboliques. Nous devons renforcer la réponse pour vaincre ce vice », a déclaré le président kényan Uhuru Kenyatta, entourés de ses homologues de la Tanzanie, de l’Ouganda, de la Somalie, du Nigeria et du Tchad.

Lire la suite sur Maghreb Emergent