Lu sur Le Parisien

Entre 100 et 150 personnes ont manifesté samedi à Paris à proximité de l’ambassade d’Algérie pour protester contre l’annonce de la candidature d’Abdelaziz Bouteflika pour un quatrième mandat présidentiel.

Les manifestants brandissaient des drapeaux algériens et des pancartes proclamant «Système dégage» ou encore «Ni Bouteflika, ni Toufik, dissolution de DRS», allusion au général Mohamed Médiene, dit Toufik, tout puissant chef du Département du renseignement et de la sécurité (DRS).
«En Algérie, nos camarades, nos amis, des syndicalistes, des journalistes, des femmes, des hommes, des jeunes, des moins jeunes, ont occupé la rue, ils ont été réprimés, et là, nous on est en soutien de ce qui se passe en Algérie. Pour soutenir, pour dire oui au boycott de ces élections», a déclaré Horreya Saihi, journaliste algérien à Paris.La police a dispersé samedi à Alger une manifestation contre un 4e mandat du président Abdelaziz Bouteflika, candidat à la présidentielle du 17 avril…

Lire la suite sur Le Parisien
Article précédentAlgérie : plus de 200 tonnes de drogues saisies en 2013
Article suivantRevue de presse. Amara Benyounes : « Bouteflika n’est ni Moubarak ni El Gueddafi »