blank

Près de 68 % des élèves au niveau national présentent des caries dentaires. Un chiffre effrayant révélé par la chargée du programme national de santé bucco-dentaire au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Dr Saibi Farida.

Elle affirme par ailleurs que « le programme national de santé bucco-dentaire en milieu scolaire a ciblé, durant l’année scolaire précédente, plus de 4 millions d’élèves des trois paliers ». Il s’agit, selon elle, des classes du préscolaire 1 et 2 de la  4ème année primaire, de la 2ème année moyenne et de 1ère année secondaire.

Un grand taux de la population scolaire souffre de caries surtout au niveau du primaire, ce qui nécessite une prise en charge de ce phénomène avec la réactivation du programme national de santé bucco-dentaire, a indiqué la même source lors d’une rencontre régionale d’évaluation dudit programme, tout en appelant les parents d’élèves « à contribuer à ce programme à travers la surveillance et la sensibilisation des enfants ».

Pour sa part, la sous-directrice de la prévention et de la promotion de la santé au ministère de la Santé, Dr. Madji Nacéra, a estimé que le programme national de santé bucco-dentaire « est le pilier de la santé scolaire« , ajoutant que l’objectif de cette rencontre est d’évaluer ce programme pour sortir avec des recommandations devant contribuer à l’améliorer et à l’adapter aux nouveautés sanitaires. Dr Madji a signalé que près de 1.800 unités de dépistage et de suivi (UDS) au niveau des établissements scolaires du pays sont encadrés par des généralistes, des psychologues, des chirurgiens dentistes et des paramédicaux.

 

Article précédentDiego Maradano/ »Mes condoléances pour toutes les victimes françaises, et aussi celles de Syrie, du Liban et de Palestine »
Article suivantTourisme/ Ghoul annonce des facilitations fiscales et bancaires au profit des agences de voyage