Une épidémie de fièvre aphteuse pointe son nez à Relizane. Alertés par un éleveur, les services vétérinaires de la région de Zemoura ont procédé à l’abattage de 11 veaux et d’une vache. Les pouvoirs publics affirment avoir pris les choses en main en distribuant plus de 5000 vaccins aux éleveurs.      

Les services vétérinaires de la commune de Zemoura, dans la wilaya de Relizane, ont déclenché un dispositif d’alerte pour parer à l’éventualité d’une épidémie qui menacerait le cheptel bovin de la wilaya composé de 4 000 têtes. Il faut dire que la fièvre aphteuse est une affection particulièrement dangereuse pour le cheptel, ce qui a poussé les services vétérinaires relavant du ministère de l’Agriculture à demander des vaccins contre cette maladie, rapporte le quotidien El Khabar.

La même source a également indiqué que la tutelle à envoyé 5 000 vaccins contre la fièvre aphteuse. Une campagne de vaccination va toucher l’ensemble du cheptel de la wilaya. Plus de 2 000 têtes ont déjà été vaccinées.

Il convient de souligner que la fièvre aphteuse est une maladie de l’animal transmissible à l’humain. Malgré le fait que cette affection soit mineure, car elle est excessivement rare chez l’homme, elle peut constituer un fléau économique pouvant porter préjudice aux éleveurs. Il est aussi utile de préciser que la fièvre aphteuse est la maladie animale la plus contagieuse.

Massi M.