L’armée algérienne a éliminé des terroristes impliqués dans la sanglante attaque de l’Aïd El-Fitr, le 17 juillet 2015, qui a causé la mort à 9 jeunes soldats. Cet attentat terroriste avait provoqué une vague d’horreur et d’émotion à travers toute Algérie.  Les photos des jeunes soldats ont été massivement partagées par les internautes algériens sur les réseaux sociaux en guise de solidarité avec l’armée nationale et populaire (ANP). 

Cette lâche attaque n’est pas restée impunie puisque l’ANP a annoncé vendredi soir qu’elle a éliminé 4 terroristes à Oued Djemaâ, wilaya d’Aïn Defla. Et ces terroristes abattus « appartiennent au même groupe sanguinaire qui a commis le lâche attentat terroriste contre nos soldats le premier jour de l’Aid El-Fitr le 17 juillet 2015 », confirme un communiqué du ministère de la Défense nationale. « Un détachement de l’Armée Nationale Populaire relevant du secteur opérationnel d’Ain Defla/1ère Région Militaire a neutralisé ce jour 29 janvier 2016 à 14h00 quatre (04) terroristes, suite à une opération de fouille et de recherche menée aux environs de la zone Ouled Hmida à Souk El Attaf/Commune de Oued Djemâa, près des frontières avec la wilaya de Médéa », précise la même source.

L’ANP, qui tient ainsi sa revanche sur les terroristes, a récupéré également trois mitrailleurs de type Kalachnikov et d’autres munitions.

Article précédentVidéo. Crise financière/Selon Ouyahia, le pétrole peut remonter encore à 140 dollars
Article suivantAhmed Ouyahia/ »L’argent sale est une réalité »