« Déposez votre argent dans les banques et ne le placez pas à l’étranger ». C’est avec ces mots qu’Abdelmalek Sellal, le Premier ministre, s’est adressé aux fortunés algériens. « Gagnez de l’argent autant que possible dans votre pays, mais ne le placez pas à l’étranger », a plaidé le chef de l’exécutif, qui a promis aux barons de l’informel comme aux entrepreneurs privés que l’Etat va multiplier les efforts pour les accompagner dans leurs investissements, s’ils se conforment aux exigences de la loi. 

« Je les encourage vivement à déposer en toute confiance leur avoirs dans les banques et à déclarer leurs salariés non pas parce qu’ils sont obligés de le faire, mais parce que qu’il y trouveront avantage et pourront investir leurs moyens financiers dans le secteur productif », a expliqué encore Sellal lequel n’a pas manqué de relever  l’Etat « soutiendra et protégera vos investissements pour l’intérêt du pays ». « Créez de la richesse sans complexe », a-t-il donc souligné. L’Etat algérien soutient les riches et les protège, mais ne renoncera pas à la dimension sociale de sa politique, a indiqué Sellal.

« La démarche du Gouvernement vise particulièrement l’amélioration et la préservation du pouvoir d’achat des Algériens ainsi que la poursuite de l’effort en matière d’action sociale et des programmes dans les domaines de l’emploi, du logement, de la santé, de l’éducation », a martelé dans son discours lors d’une réunion de la Tripartite (gouvernement-syndicat-patronat) tenue ce mercredi à Biskra.