Sellal : “L’Algérie n’a aucun problème avec les Etats voisins”

    0
    Advertisement

    Lu sur Algerie 1

    Depuis Tindouf, ville frontalière avec le Maroc, le Premier ministre, Abdelamlek Sellal a affirmé mercredi que “l’Algérie n’a aucun problème avec les Etats voisins” et que “sa position basée sur le bon voisinage est constante”, allusion faite aux relations algéro-marocaines.

    Intervenant au cours d’une rencontre avec les représentants de la société civile de la wilaya de Tindouf, Sellal a précisé que “l’Algérie n’a de comptes à régler avec quiconque et ne veut avoir de problèmes avec quiconque” tout en soulignant que “nous sommes des partisans du dialogue pour assurer paix et sécurité à notre nation algérienne et à la nation maghrébine tout entière”.

    Abordant la situation aux frontières notamment le sujet de la contrebande, le Premier ministre a relevé que le phénomène de la contrebande “a pris des proportions alarmantes”.

    Il n’a pas manqué, dans le même sillage, de déplorer que “les fonds récoltés par les contrebandiers sont utilisés pour l’achat de friperie et de drogue pour les commercialiser en Algérie”.

    Sellal a estimé “impératif pour les Etats maghrébins de se concerter et de coopérer pour la sécurisation de leurs frontières communes et la lutte contre le phénomène du terrorisme” d’où son appel à la coopération économique entre tous les Etats maghrébins.

    Article précédentGrève illimitée ou pas chez Air Algérie ?
    Article suivantComment se passe le Ramadhan des grands sportifs algériens ?