Naima Salhi, la présidente du Parti de l’équité et de la proclamation (PEP), un parti d’obédience islamiste, estime et reconnaît ouvertement que « l’homme a besoin de plusieurs femmes ». Cette personnalité politique a jeté à un véritable pavé dans la mare en déclarant publiquement qu’elle ne s’oppose guère à la polygamie. 

Naima Salhi

« Dieu a permis à l’homme d’épouser plusieurs femmes. Qui suis-je moi pour s’opposer à ce que notre Religion dicte comme droit ? Dieu a autorisé l’homme d’avoir plusieurs femmes car il sait que  l’homme a besoin de plusieurs femmes pour purifier la société », a fait ainsi savoir Naima Salhi dans une déclaration au quotidien arabophone algérien El-Hayat.  Naima Salhi  a affirmé également qu’elle ne trouve aucun inconvénient à ce que « la charia soit appliquée à ce sujet » en Algérie. Sur les réseaux sociaux, les propos de Naima Salhi n’ont pas manqué de soulevé un tollé d’indignation. Mais la présidente du PEP n’a toujours pas réagi face à ces réactions.

Il est à rappeler enfin que Naima Salhi a milité des années durant pour la promotion des droits de la femme algérienne. Elle s’est battue pour que l’intégration de la femme dans la vie politique algérienne. C’est pour cette raison que cette sortie médiatique a étonné et choqué de nombreux algériens. Voici une vidéo qui résume les idées et le parcours de Naima Salhi :