Sept nouveaux hôpitaux en construction en Algérie

0
Advertisement

Conscients du manque effarant de structures de santé efficaces, le gouvernement s’apprête à construire sept nouveaux hôpitaux universitaires.

Dans notre top 5 des ministres au bilan catastrophique, celui de la Santé Abdelaziz Ziari figure en première position. Entre les hôpitaux transformés en mouroirs et les cancéreux qui décèdent faute d’un traitement adéquat, le secteur de la santé semble tout simplement à l’abandon en Algérie. A tel point que nos dirigeants préfèrent se soigner à l’étranger.

Le gouvernement a-t-il entendu notre cri d’alarme ? Toujours est-il qu’il s’apprête à réaliser sept nouveaux Centres Hospitalo-Universitaires (CHU) en partenariat avec un groupe britannique spécialisé dans la santé. C’est de loin le plus important projet dans le domaine jamais lancé depuis l’indépendance.

L’appel d’offres international devrait être lancé avant la fin de l’année. Après le fiasco du nouveau CHU d’Oran, la construction des nouveaux hôpitaux et leur gestion devraient être confiées à des groupes étrangers. Une source confie à TSA :

Nous avons étudié les raisons de l’échec du nouveau CHU d’Oran. À partir de cette expérience, nous allons réaliser les nouvelles structures. L’élaboration du cahier des charges est un véritable défi. Il nécessite une expertise de haut niveau dans de nombreux domaines que l’Algérie ne possède pas forcément. D’où la décision de travailler avec des Britanniques. Nous avons compris qu’il ne suffisait pas de réaliser des structures modernes, avec du matériel de dernière génération.

Ouvert en 2004, le très moderne CHU d’Oran devait être le fleuron des hôpitaux algériens. Le désastre est total et l’établissement croule sous une demande qu’il n’est pas en mesure de satisfaire depuis au moins trois ans.

Article précédentBordj Baji Mokhtar : 8 nouvelles victimes dans des affrontements tribaux
Article suivant10 milliards de centimes pour nettoyer Alger