Après vous avoir interrogé sur Facebook sur les pires remarques que les Algériennes reçoivent de la part des hommes au quotidien, c’est cette phrase qui en ressort : « Si tu ne voulais pas te faire embêter, il fallait rester à la maison ».

Pour beaucoup d’Algériennes on leur déconseille de sortir afin d’éviter les problèmes/ DR

Elle l’a cherché. Combien de fois l’avons-nous entendue cette remarque, pour une jeune fille qui se fait embêter, insulter voire agressée. Elle n’avait pas la tenue appropriée, sortait à des heures inappropriées… La victime est victime, parce qu’elle a cherché à être la victime ? Un serpent qui se mord la queue en somme. C’est malheureusement ce qui ressort de ce sondage lancé sur facebook.

55 personnes ont bien voulu répondre à notre question. Parmi les Algériennes qui ont témoigné, 21 expliquent que les hommes leur disent souvent qu’elles ne devraient pas sortir pour éviter de se faire embêter.

En second lieu, elles précisent que la pire remarque vient en général des hommes au comportement déplacé : « cette remarque est faite juste par des c… » pour 10 des participantes. En troisième lieu, elles sont 8 à entendre le fameux « Pssst Melle, wesh tu réponds pas, va… » suivi d’une insulte, ou encore « que je suis une allumeuse ». Heureusement il y en a également 8 qui expliquent que « hamdoullah je n’ai pas ce souci « .

Ce petit condensé de réponses ne peut pas résumer les relations hommes-femmes en Algérie, mais reflète malheureusement le quotidien des Algériennes dans la rue. Souvent interpellées dans la rue, elles doivent marcher vite, et ne pas répondre aux remarques péjoratives quotidiennes. Et justement le problème n’est-il pas dans le mot quotidien ?

Reste à savoir à l’inverse quelles sont les pires remarques les hommes reçoivent de la part des femmes, la parité est-elle de rigueur ? A retrouver dans le prochain épisode.

AB

Article précédentAlgérie-Libye : Nedjma lance une caravane de «fair-play» à Alger et Blida
Article suivantUne application iphone pour repérer les femmes en niqab