Les fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères observent un sit-in, ce mercredi matin, devant leur ministère. Les protestataires, joints par Algérie-focus, demandent à ce que leur syndicat, créé il y a six mois, «dans les règles de la loi » soit reconnu par leur employeur.

Les grévistes affirment que leur syndicat, qui agit dans le cadre stricte de la loi, demande l’amélioration des conditions sociales des travailleurs du ministère des Affaires étrangères. Ceux-ci ne comprennent pas l’attitude de leur hiérarchie qui s’entête à ne pas reconnaitre ce syndicat, «dûment agrée par l’Etat», pourtant.

Ces syndicalistes attendent la venue du Secrétaire général du ministère pour les recevoir et dialoguer avec eux. «Mais celui-ci n’arrive toujours pas» nous a-t-on déclaré. En attendant, l’activité au sein du département de Ramtane Lamamra est paralysée par ce sit-in de protestation, durant cette matinée.

Arezki Ibersiene