Sit-in des travailleurs de l’ERENAV devant le ministère des Transports

0
Advertisement

Une vingtaine de travailleurs de l’entreprise nationale de réparation navale (Erenav) ont observé, ce matin, un sit-in de protestation devant le ministère des Transports, à Alger, a-t-on constaté sur place.

Malgré le froid, les travailleurs ont tenu à se déplacer jusqu’à Alger pour protester contre ce qu’ils qualifient de « licenciement abusif » de leurs collègues syndicalistes. Ils demandent, à travers cette manifestation, « La réintégration de tous les travailleurs sans conditions » et « le respect de l’exercice du droit syndical.»

Ce qui est d’ailleurs mis en cause dans cette affaire est le fait que des syndicalistes de l’entreprise publique soient licenciés rien que pour avoir « exercé leur droit » à l’exercice syndical, selon les grévistes. Les travailleurs de l’Erenav de Béjaïa avaient déjà observé un arrêt de travail de plusieurs jours en avril 2012. Suite à ce mouvement, certains animateurs de ma section syndicale ont été licenciés. Des sit-in de protestation et des grèves cycliques ont été organisées au niveau local. Mais la crise reste toujours de mise.

E. W.

Article précédentJean-Luc Mélenchon à Alger pour défendre la politique éco-socialiste
Article suivantAlgérie : Sonelgaz promet la réduction des coupures d’électricité pendant l’été