Sofiane Djilali, le leader de Jil Jadid, a déclaré, hier, en marge du conseil national de sa formation politique, que le SG du Rassemblement national démocratique (RND), Ahmed Ouyahia, ambitionne de prendre le pouvoir après la fin du quatrième mandat du président Boutefika. Une quête qui serait selon lui appuyée par le patronat, à sa tête Ali Haddad.  

Dans son analyse de la situation politique, qualifiée de « délétère », Sofiane Djilali a affirmé que les signes de tiraillements entre les membres de l’exécutif sont plus que jamais évidents. Pour lui, les couacs en cascade et les attaques indirectes, par médias interposés, sont le signe d’une lutte pour la survie. A ce titre, il a déclaré que les attaques de plus en plus violentes d’Ahmed Ouyahia à l’encontre du Premier ministre, Abdemalek Sellal, sont révélatrices de la volonté d’Ouyahia de s’emparer des rênes du pouvoir en 2019.

Le leader de Jil Jadid a expliqué, à ce propos, qu’Ahmed Ouyahia à d’ores et déjà mis au point sa stratégie pour obtenir ce qu’il souhaite. Cette stratégie est basée, selon lui, sur un appui financier du patronat, à sa tête Ali Haddad auquel Ouyahia n’a pas manqué de réaffirmer publiquement son amitié.

Soufiane Djilali a également évoqué la problème du financement occulte des campagnes électorales. Pour lui, les  partis au pouvoir recourent systématiquement à ces pratiques illégales sur lesquelles ils comptent pour se maintenir tout en garantissant une certaine impunité à leurs bailleurs de fonds.

M. Djilali s’est également exprimé sur la «manipulation» des données du fichier électoral national qui compte encore, selon lui, des millions d’inscrits décédés et non rayés. Pour le leader de Jil Jadid, la fraude se fait aussi bien en amont qu’en aval.

C’est pour ces raisons, entre autres, que Jil Jadid a décidé de ne pas prendra part aux prochaines législatives de 2017. M. Djilali a fustigé l’attitude des partis de l’opposition qui ont décidé d’y participer. Pour lui, le prochain scrutin sera entâché de fraude et se soldera inéluctablement par la victoire des partis au pouvoir.

Massi M.

 

Article précédentChoix du site de l’AADL 2/ Le grand cafouillage!
Article suivantLogement/ Ouverture dés ce mardi soir des choix des sites du LPP sur internet