boudiaf Mohamed Boudiaf, né à M’Sila le 23 juin 1919, mort le 29 juin 1992, était un homme d’État algérien. Membre fondateur du Front de libération nationale et un des chefs de la guerre d’indépendance algérienne, il entre en opposition contre les premiers régimes mis en place à l’indépendance de son pays, et s’exile durant près de 28 ans. Rappelé en Algérie, en 1992 en pleine crise politique, à la tête de l’État, il est assassiné quelques mois après ses prises de fonction, le le 29 Juin 1992.


Rappel des faits.


Article précédentLa leçon du scandale financier KHALIFA en Algérie : urgence d’un Etat de droit et de la moralisation de la gestion de la Cité.
Article suivantAlgérie. Grippe A(h1n1): Faut-il annuler la Omra