Le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Hamid Bessalah, a souligné dimanche à Alger l’importance d’initier des projets de transfert de savoir-faire et de technologies pour des entreprises nationales dans différents domaines. «Le transfert du savoir-faire, des technologies, notamment en matière de maintenance, d’équipement, d’optimisation et de planification de réseaux, est à l’heure actuelle indispensable», a déclaré M. Bessalah à la presse en marge de la cérémonie de signature du protocole de transfert de la maintenance du réseau mobile entre la société suédoise «Ericsson» et l’opérateur national de téléphonie mobile «Mobilis».

Le protocole de transfert a été signé par le Président directeur général de Mobilis, Lounis Belharrat, et le Directeur général d’Ericsson-Algérie, Hans Nyqvist. Soulignant que «l’Algérie doit se positionner sur le marché international des télécommunications», M. Bessalah a indiqué que «l’Etat met (dans ce cadre) en premier lieu, le transfert du savoir-faire et des technologies». Précisant que 65 ingénieurs de Mobilis se sont approprié les techniques de maintenance du réseau, fruit du partenariat Mobilis-Ericsson qui a été lancé en 2007, le ministre a assuré que durant cette période «il y a eu une exploitation sûre et fiable du réseau Mobilis». Interrogé par ailleurs sur une éventuelle baisse des tarifs de la connexion Internet ADSL, M. Bessalah a fait savoir que cette question est en phase d’étude et de discussions au niveau du ministère avec l’ensemble des partenaires

Article précédentAhmed Benbitour. Ancien chef de gouvernement : « Mes prévisions pour la prochaine décennie sont plus inquiétantes »
Article suivantEntretien : " La sociologie est marginale et marginalisée en Algérie"